Boire du thé chaud peut contribuer au risque de cancer

0
233

Dans le monde entier, le thé chaud est une boisson très appréciée ; Euromonitor International estime qu’environ 2,9 millions de tonnes de thé ont été consommées rien qu’en 2016.

Ce n’est pas surprenant, car les thés sont savoureux et peuvent apporter de nombreux bienfaits pour la santé, souvent provoqués par les effets antioxydants de composés tels que les polyphénols.

Cependant, une étude récente de l’Université de Pékin, en Chine, a révélé que la température à laquelle le thé est consommé pourrait affecter la santé – en particulier dans certains groupes déjà à risque de résultats négatifs pour la santé.

L’auteur principal de l’étude, Jun Lv, un étudiant au doctorat du département d’épidémiologie et de biostatistique de l’Université de Pékin, a constaté que la consommation de thé chaud est en corrélation avec l’apparition du cancer de l’œsophage.

Selon le World Cancer Research Fund International, le cancer de l’œsophage est le huitième type de cancer le plus répandu dans le monde.

Aux États-Unis, on estime qu’il y a eu 16 940 nouveaux cas de cancer de l’œsophage en 2017, alors qu’en 2014, environ 45 547 personnes étaient atteintes de ce type de cancer.

Selon Lv, la consommation régulière de thé chaud est liée au cancer de l’œsophage chez les personnes qui fument et boivent de l’alcool de façon habituelle, ce qui indique une conjoncture complexe favorable au développement de cette maladie.

Lv et ses collègues ont mené leurs recherches dans le cadre de la National Natural Science Foundation of China et du National Key Research and Development Program. Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue Annals of Internal Medicine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici